ســـــــــيدي الشــــــــــيخ
منتدى سيدي الشيخ يرحب بكم...أهلا وسهلا
Les OULED SID CHEIKH Document de Louis Rinn (officier de l'armée coloniale en  Algérie)     Hakkou11
الرجاء الدخول بالنسبة للأعضاء ...أو التسجيل بالنسبة للزوار
Les OULED SID CHEIKH Document de Louis Rinn (officier de l'armée coloniale en  Algérie)     Sidich12

انضم إلى المنتدى ، فالأمر سريع وسهل

ســـــــــيدي الشــــــــــيخ
منتدى سيدي الشيخ يرحب بكم...أهلا وسهلا
Les OULED SID CHEIKH Document de Louis Rinn (officier de l'armée coloniale en  Algérie)     Hakkou11
الرجاء الدخول بالنسبة للأعضاء ...أو التسجيل بالنسبة للزوار
Les OULED SID CHEIKH Document de Louis Rinn (officier de l'armée coloniale en  Algérie)     Sidich12
ســـــــــيدي الشــــــــــيخ
هل تريد التفاعل مع هذه المساهمة؟ كل ما عليك هو إنشاء حساب جديد ببضع خطوات أو تسجيل الدخول للمتابعة.
المواضيع الأخيرة
» حكـــــــــــــــــــــــــــــم الغاب
Les OULED SID CHEIKH Document de Louis Rinn (officier de l'armée coloniale en  Algérie)     I_icon_minitimeالثلاثاء 26 يوليو 2022 - 10:36 من طرف دين نعيمي

» من يعرف لنا المكاحلية ؟؟
Les OULED SID CHEIKH Document de Louis Rinn (officier de l'armée coloniale en  Algérie)     I_icon_minitimeالخميس 21 يناير 2021 - 15:10 من طرف الدين

» من شيوخ سيدي الشيخ
Les OULED SID CHEIKH Document de Louis Rinn (officier de l'armée coloniale en  Algérie)     I_icon_minitimeالخميس 21 يناير 2021 - 8:39 من طرف الدين

» ممكن شجرة سيدي حمزة بن بوبكر قائد ثورة أولاد سيدي الشيخ ؟
Les OULED SID CHEIKH Document de Louis Rinn (officier de l'armée coloniale en  Algérie)     I_icon_minitimeالخميس 21 يناير 2021 - 6:17 من طرف الدين

» قراءة في كتاب "الوسيط في تاريخ أدباء شنقيط" لأحمد الشنقيطي وبوبكرية الأقلال فقط
Les OULED SID CHEIKH Document de Louis Rinn (officier de l'armée coloniale en  Algérie)     I_icon_minitimeالأربعاء 25 نوفمبر 2020 - 18:23 من طرف chikh

» لماذا تجاهل المؤرخون هذه الفترة من حياة سيدى الشيح ؟!
Les OULED SID CHEIKH Document de Louis Rinn (officier de l'armée coloniale en  Algérie)     I_icon_minitimeالسبت 4 أبريل 2020 - 22:02 من طرف mahmoudb69

» شجرة أولاد سيدي محمد بن عبد الله
Les OULED SID CHEIKH Document de Louis Rinn (officier de l'armée coloniale en  Algérie)     I_icon_minitimeالسبت 4 يناير 2020 - 5:54 من طرف الدين

» من روائع محمد ولد بلخير
Les OULED SID CHEIKH Document de Louis Rinn (officier de l'armée coloniale en  Algérie)     I_icon_minitimeالجمعة 29 نوفمبر 2019 - 11:30 من طرف دين نعيمي

» سيدي أحمد المجدوب
Les OULED SID CHEIKH Document de Louis Rinn (officier de l'armée coloniale en  Algérie)     I_icon_minitimeالجمعة 11 أكتوبر 2019 - 15:30 من طرف Azziz

» صدور كتاب جديد.....
Les OULED SID CHEIKH Document de Louis Rinn (officier de l'armée coloniale en  Algérie)     I_icon_minitimeالأربعاء 9 أكتوبر 2019 - 14:24 من طرف Azziz

» ممكن التواصل مع الأستاذ سي بلمعمر
Les OULED SID CHEIKH Document de Louis Rinn (officier de l'armée coloniale en  Algérie)     I_icon_minitimeالإثنين 7 أكتوبر 2019 - 23:43 من طرف Azziz

» الرحال اللاجئون قديما
Les OULED SID CHEIKH Document de Louis Rinn (officier de l'armée coloniale en  Algérie)     I_icon_minitimeالجمعة 27 سبتمبر 2019 - 19:18 من طرف Azziz

» المرحوم / الحاج محمد عدناني في سطور
Les OULED SID CHEIKH Document de Louis Rinn (officier de l'armée coloniale en  Algérie)     I_icon_minitimeالثلاثاء 26 فبراير 2019 - 11:59 من طرف محمد بلمعمر

» كيف أتأكد من أنني أنتمي إلى قبيلة سيدي الشيخ?
Les OULED SID CHEIKH Document de Louis Rinn (officier de l'armée coloniale en  Algérie)     I_icon_minitimeالثلاثاء 19 فبراير 2019 - 22:00 من طرف manadh

» المنن في مناقب سيدي محمد بن عبد الرحمان
Les OULED SID CHEIKH Document de Louis Rinn (officier de l'armée coloniale en  Algérie)     I_icon_minitimeالسبت 26 مايو 2018 - 5:43 من طرف الدين

» كتاب " امارة اولاد سيدي الشيخ"
Les OULED SID CHEIKH Document de Louis Rinn (officier de l'armée coloniale en  Algérie)     I_icon_minitimeالجمعة 25 مايو 2018 - 17:46 من طرف محمد بلمعمر

» قصائد بوشيخية .
Les OULED SID CHEIKH Document de Louis Rinn (officier de l'armée coloniale en  Algérie)     I_icon_minitimeالجمعة 6 أبريل 2018 - 9:53 من طرف محمد بلمعمر

» القصيدة التي أبكت رسول الله صلى الله عليه وسلم
Les OULED SID CHEIKH Document de Louis Rinn (officier de l'armée coloniale en  Algérie)     I_icon_minitimeالأحد 1 أبريل 2018 - 21:17 من طرف manadh

» شهداء معركة تازينة باليض.....
Les OULED SID CHEIKH Document de Louis Rinn (officier de l'armée coloniale en  Algérie)     I_icon_minitimeالخميس 1 مارس 2018 - 22:22 من طرف manadh

» أفضل الصلاة وأزكى التسليم على إمام الانبياء
Les OULED SID CHEIKH Document de Louis Rinn (officier de l'armée coloniale en  Algérie)     I_icon_minitimeالإثنين 19 فبراير 2018 - 11:04 من طرف بكري

تصويت

هل ترحبون بفكرة تصنيف الأبيض سيدي الشيخ ضمن التراث الوطني.

Les OULED SID CHEIKH Document de Louis Rinn (officier de l'armée coloniale en  Algérie)     Vote_rcap294%Les OULED SID CHEIKH Document de Louis Rinn (officier de l'armée coloniale en  Algérie)     Vote_lcap2 94% [ 94 ]
Les OULED SID CHEIKH Document de Louis Rinn (officier de l'armée coloniale en  Algérie)     Vote_rcap24%Les OULED SID CHEIKH Document de Louis Rinn (officier de l'armée coloniale en  Algérie)     Vote_lcap2 4% [ 4 ]
Les OULED SID CHEIKH Document de Louis Rinn (officier de l'armée coloniale en  Algérie)     Vote_rcap22%Les OULED SID CHEIKH Document de Louis Rinn (officier de l'armée coloniale en  Algérie)     Vote_lcap2 2% [ 2 ]

مجموع عدد الأصوات : 100

أنت الزائر رقم .
real time tracking
تسجيل صفحاتك المفضلة في مواقع خارجية
قم بحفض و مشاطرة الرابط سيدي الشيخ على موقع حفض الصفحات
بحـث
 
 

نتائج البحث
 


Rechercher بحث متقدم

المتواجدون الآن ؟
ككل هناك 6 عُضو متصل حالياً :: 0 عضو مُسجل, 0 عُضو مُختفي و 6 زائر :: 3 عناكب الفهرسة في محركات البحث

لا أحد

[ مُعاينة اللائحة بأكملها ]


أكبر عدد للأعضاء المتواجدين في هذا المنتدى في نفس الوقت كان 634 بتاريخ الثلاثاء 4 سبتمبر 2012 - 22:39
http://sidicheikh.sosblog.fr

أهلا وسهلا ومرحبا بكم في رحاب سيدي الشيخ



الزوار
Les OULED SID CHEIKH Document de Louis Rinn (officier de l'armée coloniale en  Algérie)     Pageviews=1

Les OULED SID CHEIKH Document de Louis Rinn (officier de l'armée coloniale en Algérie)

3 مشترك

اذهب الى الأسفل

default Les OULED SID CHEIKH Document de Louis Rinn (officier de l'armée coloniale en Algérie)

مُساهمة من طرف moulay el bahri السبت 30 نوفمبر 2013 - 19:43

CHAPITRE
XXIV
LES OULED SID CHEIKH
Tiré de l'ouvrage "Marabouts et Khouans"de Louis Rinn officier de l'armée française en Algérie


les ordres religieux issus de la philosophie mystique
de Sid Abou-Hassen-ech-Chadeli, l’un des plus importants
à connaître, en Algérie, est celui des Cheikhya, représenté
surtout par la grande famille des Ouled-Sidi-Cheikh.
Cet ordre prit naissance en 1023-24 de l’H. (1615 de
J.-C.), à la mort de Sid Abd-el-Qader-ben-Mohammed, resté
célèbre sous le nom de Sidi Cheikh. C’était un grand seigneur
féodal, qui avait été fait moqaddem des Chadelya par Si Mahmed-
ben-Abd-er-Rahman-es-Saheli, disciple de Sid Ahmed-
____________________
(1) Nous avons eu, pour rédiger ce chapitre, les documents suivants :
1° Notice historique sur les Ouled-Sidi-Cheikh, par le commandant
Deligny, chef du bureau arabe de Mascara, en 1849 ;
2° Complément de la notice précédente, par le capitaine Font, chef de
bureau arabe, en mai 1880 ;
3° Situation politique de l’Algérie, par Gourgeot, ex-interprète-prinpal.
Paris, CHALLAMEL, 1881 ;
4° Notice sur les ordres religieux de la division d’Oran, par M. Colas,
interprète militaire, 1883 ;
5° Bulletin de la Société de Géographie d’Oran, n° 15, 1883. Article
du capitaine Guenard, chef de bureau arabe.
6° Documents divers inédits.
— 350 —
ben-Youcef-el-Miliani-er-Rachidi (n° 20 bis de la chaîne
principale des Chadelya).
Cet ordre des Cheikhya n’est, à proprement parler, ni
une communauté religieuse, ni une congrégation, ni même
une association pieuse ; c’est un faisceau d’infl uences maraboutiques,
aux mains d’individus souvent très divisés, mais
ayant tous une origine commune, et plaçant leur autorité religieuse
sous le double patronage : de leur ancêtre, le Grand
Sidi Cheikh, et de leur guide spirituel, Sid Abou-Hassen-ech-
Chadeli, dont ils suivent plus ou moins les rituels.
L’importance des Ouled-Sidi-Cheikh est immense dans
tout le sud algérien, mais elle est aujourd’hui beaucoup plus
politique que religieuse(1).
Sans doute, le caractère maraboutique de plusieurs des
premiers ancêtres, morts en odeur de sainteté, a contribué,
pour une large part, au développement de l’infl uence de cette
famille ; mais aujourd’hui, le rôle religieux de ses chefs se
borne à entretenir et à exploiter le fétichisme des vassaux et
clients au profi t d’intérêts exclusivement temporels et politiques.
Le prestige et la vénération qui, toujours et partout, entourent
les Ouled-Sidi-Cheikh, ont aussi pour cause la noblesse de
l’origine de leur famille, car ils descendent en ligne directe du
khalife et compagnon du Prophète Abou-Beker-es-Seddiq(2).
____________________
(1) Nous avons écarté de ce chapitre tout ce qui est histoire ou politique,
pour n’envisager les Ouled-Sidi-Cheikh qu’au point de rue religieux. On
trouvera ces questions politiques traitées : dans les documents précités, dans
l’Histoire de l’insurrection de 1861, par le colonel Trumelet (Revue africaine
et librairie Jourdan, 1844, et, enfi n, d’une façon résumée et très précise, dans
une publication récente, intitulée : l’Insurrection du Sud oranais, réponse à
Sahraoui, notes recueillies et publiées par le citoyen Bézy. Oran, 1864.
(2) Voici une partie de cette généalogie, que les papiers de la famille
font remonter jusqu’à « Adam, fi ls du limon. » 1, le khalife Abou-Beker-es-
Seddiq. — 2, Abd-er-Rahman. — 3, Mohammed. — 4, Sofi an. — 5, Azeraou
— 351 —
Leurs ancêtres se nommaient Bou-Bekeria, ou Ouled-bou-
Beker, et leurs descendants conservèrent ce nom jusque en
1023-24 de l’H. (1615 de J.-C.).
C’est sous ce nom de Bou-Bekeria que, dans le premier
siècle de l’Islam, ils furent chassés de La Mecque, à la suite de
discussions de famille ou de querelles religieuses. Ils s’arrêtèrent
quelque temps en Égypte, puis plus longtemps en Tunisie
où ils restèrent jusque vers le XIVe siècle de J.-C. (699-802 de
l’H.), jouissant déjà d’une grande considération et traités avec
beaucoup d’égards par les souverains de Tunis.
Vers cette époque, ils quittèrent ce royaume, sous la
conduite de Sid Maâmar-ben-Sliman-el-Alia, emmenant
avec eux, comme vassaux et clients, les chefs et ancêtres des
Akerma, Ouled-Abd-el-Kerim (Trafi ), Ouled-Ziad et Rezaïna.
Ce fut à l’aide de ces groupes qu’ils s’installèrent dans les
environs des Arbaouat, dans le pays des Beni-Amer, dont ils
opérèrent peu à peu le refoulement vers le littoral.
Le premier personnage des Bou-Bekeria dont le mausolée
s’éleva en Algérie fut, précisément, ce Maâmar-ben-Sliman-
Alia, dont la koubba est à El-Arba-et-Tahtani, entourée
des tombes de ses fi ls et petits-fi ls : Aïssa, Bou-Lala, Bel-
Haïa.
Si Bou-Smaha, qui vint après ceux-ci, mourut en Égypte,
laissant en Algérie son fi ls, Sliman, qui s’établit à Figuig,
où il repose près d’une zaouïa située au ksar des Beni-Oussif,
habité encore par plusieurs de ses descendants.
____________________
.— 6, El-Mediou. — 8, Toufi l. — 9, Yazid. — 10, Zidan. — 11, Aissa.— 12,
Mohammed-ech-Chabili. — 13, Tsoudi. — 14, Aïssa. — 15, Ahmed. — 16,
Zid. — 17, Asker. — 18, Hafi dh-ben-Hermet-Allah. — 19, Akil. — 20, Saad.
— 21, Sliman. — 22, Maammar. — 23, Aïssa. — 23 bis, Bou-Lala. — 24,
Ben-Haya. — 25, Bou-Smagha. — 26, Sliman. — 27. Mohammed-Abd-et-
Qader (Sidi Chikh), né en 951 de l’H. (1544-1545 de J.-C.), mort en 1023-24
de l’H. (1615 de J.-C.).
— 352 —
Si Sliman-ben-Bou-Smaha eut trois enfants. L’aîné, Si
Mohammed, se fi xa à Chellala-Dahrania, où est son tombeau
; c’est le père du Grand Sidi Cheikh. Le second enfant,
Si Ahmed-el-Medjdoub-bou-Ramar, laissa un très grand renom
de sainteté et mourut à Asla, où il a une koubba ; mais
son tombeau est à Chellala-Dahrania. Il est l’ancêtre des
Ouled-Sid-Ahmed-ben-Medjdoub, qui ont toujours conservé
une certaine indépendance vis-à-vis des Ouled-Sidi-Cheikh.
Le troisième enfant de Si Sliman fut une fi lle, Lalla-Sifi a, patronne
du ksar Sfi sifa et mère de la tribu des Ouled-en-Nahr,
qui est restée, non-seulement dissidente, mais même ennemie
des Ouled-Sidi-Cheikh proprement dits.
Si Mohammed-ben-Sliman-ben-Smaha eut deux fi ls.
L’aîné, Si Brahim, fut un personnage assez effacé; il est enterré
au sud du ksar R’erbi, à El-Abiod, et ses descendants
résident au ksar des Beni-Oussif ou campent aux environs de
Bou-Semghoun. Le second fi ls fut Abd-el-Qader, devenu si
célèbre sous le nom de Sidi Cheikh ; il naquit l’an 951 de l’H.
(1544-1545 de J.-C.).
Par ses vertus et sa piété, il ajouta encore au prestige de
sa naissance, et il semble s’être toujours acquitté, d’une façon
édifi ante, des devoirs que lui imposait son titre de moqaddem
des Chedelya. Bien que vivant à une époque et dans un pays
où le fusil faisait loi, il ne s’occupa que d’exercices de piété.
Par la seule autorité de son nom et de son caractère, il devint
l’arbitre du Sahara et, è la satisfaction de tous, il règle, selon
les lois de l’équité et de la justice, toutes les contestations et
tous les différends qui s’élevaient entre les nomades. Les faibles
et les opprimés vinrent en foule vers lui, et il se créa ainsi
une très nombreuse clientèle.
Pour hospitaliser tout ce monde qui se pressait autour de
lui, il créa à El-Abiod, le premier des cinq ksour actuels, celui
qui est dit ksar R’erbi ou ksar Sid-et-Hadj-Abd-el-Kerim. Ce
— 353 —
ksar fut bâti sur un terrain où était déjà installé un cherif marocain,
descendant de Sid Abdel-Kader-ben-Djilani, et nommé
Sid Bou-Tkil(1). Ce moqaddem dut céder la place.
Sidi Cheikh-Abd-el-Qader vécut 84 années musulmanes,
laissant un testament par lequel il affranchissait ses nombreux
esclaves nègres et les désignait, eux et leurs descendants, pour
être les surveillants et les administrateurs du temporel de la
zaouïa qu’il avait fondée. Ces affranchis sont les ancêtres des
Abid ou Zoua actuels. Il laissait en outre, comme instructions
spirituelles, la recommandation expresse à ses descendants de
suivre la voie des Chadelya, en y ajoutant comme dikr spécial,
trois fois la récitation de la Fatiha à chacune des cinq prières
de la journée. La personnalité de Sidi Cheikh-Abd-el-Qader
avait été si brillante et si célèbre qu’à sa mort ses descendants,
et aussi les enfants de ses collatéraux et ascendants, prirent le
nom d’Ouled-Sidi-Cheikh.
Sidi Cheikh laissa 18 enfants(2), dont plusieurs moururent
____________________
(1) Sid Bou-Tkil alla d’abord s’installer à Benout, puis plus tard, à El-
Arba-Tahtani, où il mourut. Une zaouïa se forma dans ce ksar, à côté de son
tombeau; mais les Ouled-Sidi-Cheikh, redoutant l’infl uence des enfants de
Sid Bou-Tkil, les chassèrent plus tard de cette zaouïa qu’ils confi èrent à des
Abids et à des Hassasna à leur dévotion. Les descendants de Bou-Tkil s’éloignèrent
vers l’Ouest et fondèrent le ksar d’Aïn-Sefra (aujourd’hui chef-lieu
d’un cercle militaire).
(2) Sept d’entre eux moururent sans postérité : quatre encore en basâge.
Si Bou-Hassen, enterré à Roura, chez les Ouled-en-Nbar, puis Si El-
Hacen et Si El-Haoussin, enterrés à El-Arba. — L’aîné de tous les enfants
de Sidi Cheikh fut Si El-Hadj-ben-Cheikh, enterré à El-Abiod ; le second fut
Ez-Zerouki dont les descendants, peu nombreux, vivent près d’Aïn-Temouchent.
Le 3° Si El-Hadj-bou-Hafs et le 4° Sid El-Hadj-Abd-el-Hakem ; le
18° et dernier est Sid El-Hadj-Ahmed, enterré avec El-Hadj-Abd-el-Hakem
à El-Abiod ; ses descendants sont les Ouled-bou-Asria, Ouled-Sidi-Mazouz.
— Les autres enfants sont, sans que nous puissions fi xer leur rang de naissance
: Abd-er-Rahman, enterré au ksar des Rahmana, à El-Abiod et dont
les descendants vivent avec les Ouled-Balagh (de Daya) et les Ouled-Mimoun
(de Lamoricière). — Si El-Hadj-Mohammed-Abd-Allah, enterré à El-
Abiod et dont les descendants sont au Maroc et à Tabelkouza (du Gourara).
— 354 —
en odeur de sainteté, et dont les descendants forment
aujourd’hui des tribus importantes. Pour des raisons que
nous ignorons, il désigna, dans son testament, comme chef
de famille et héritier de ses pouvoirs politiques et religieux, le
troisième de ses enfants : Sid El-Hadj-bou-Hafs, qui était né
d’une fi lle de Si Ahmed-el-Medjdoub.
Sid El-Hadj-bou-Hafs (que par corruption on nomme
souvent Sid El-Hadj-Bahout), mourut en 1660 de J.-C. (1070-
71 de l’H.), laissant neuf enfants(1), mais tous trop jeunes pour
pouvoir lui succéder. Aussi donna-t-il, par testament, ses pouvoirs
spirituels et temporels à son frère, quatrième fi ls de Sidi
Cheikh, Sid El-Hadj-Abd-el-Hakem.
Sid El-Hadj-Abd-el-Hakem transmit l’héritage à son
fi ls, Si Bou-Hafs-ben-el-Hadj-Abd-el-Hakem. Mais celui-ci,
fatigué des discussions soulevées par les représentants de la
____________________
— Si Mestefa, enterré à El-Abiod et dont les descendants sont : partie à
Aïn-Temouchent, partie chez les Oulhassa des environs de Rachgoun. — Si
Mohammed-ben-Cheikh, enterré à El-Abiod, d’autres disent à Insalah, où se
trouve le gros de ses descendants, dont une fraction existe près d’Aïn-Temouchent.
— Sid Ben-Aïssa, le boiteux, enterré à Figuig, chez les Beni-Oussif,
à côté de Sliman-ben-Smaha ; ses descendants sont chez les Beni-Guil
et Douï-Menia. — Sidi Tadj, dont les descendants sont chez les Amour et
aux environs des deux Moghar. C’est l’ancêtre de Bou-Amama, le chef de
l’insurrection de 1881
(à suivre).......

moulay el bahri
عضو جديد

عدد الرسائل : 9
نقاط : 3210
تاريخ التسجيل : 30/11/2013

الرجوع الى أعلى الصفحة اذهب الى الأسفل

default رد: Les OULED SID CHEIKH Document de Louis Rinn (officier de l'armée coloniale en Algérie)

مُساهمة من طرف محمد بلمعمر الأحد 1 ديسمبر 2013 - 10:28

Merci Moulay El Bahri mais il fallait publier ces extraits au blog dont voici le lien
http://sidicheikh.sosblog.fr
محمد بلمعمر
محمد بلمعمر
مستشار المنتدى
مستشار المنتدى

عدد الرسائل : 1831
نقاط : 6965
تاريخ التسجيل : 25/05/2008

الرجوع الى أعلى الصفحة اذهب الى الأسفل

default رد: Les OULED SID CHEIKH Document de Louis Rinn (officier de l'armée coloniale en Algérie)

مُساهمة من طرف دين نعيمي الجمعة 6 ديسمبر 2013 - 11:25

شكرا سي مولاي

_________________
Les OULED SID CHEIKH Document de Louis Rinn (officier de l'armée coloniale en  Algérie)     377287854
دين نعيمي
دين نعيمي
مراقب عام
مراقب عام

عدد الرسائل : 4330
العمر : 82
نقاط : 8952
تاريخ التسجيل : 24/11/2008

الرجوع الى أعلى الصفحة اذهب الى الأسفل

الرجوع الى أعلى الصفحة

- مواضيع مماثلة

 
صلاحيات هذا المنتدى:
لاتستطيع الرد على المواضيع في هذا المنتدى